Jonquière /

Jonquière de sons et de lumières

Jonquière de sons et de lumières est un projet de mise en valeur de l’identité du secteur, ancrée dans son passé et tournée vers l’avenir. 

La zone du centre-ville de Jonquière, en passant par le mont Jacob jusqu’au cégep,  est un secteur extrêmement riche et dense en histoires, en anecdotes et en légendes. Véritable pépinière du monde culturel et médiatique, ce secteur a su se démarquer et rayonne toujours à travers le Québec pour la créativité et l’ambiance qui s’en dégage.

Jonquière est le berceau des communications (cégep et programme ATM, radios, presse), un lieu festif (Saguenay en neige, Jonquière en Musique) où le loisir culturel est très présent avec ses nombreuses infrastructures (Mon Jacob, Palais des sports, salle François-Brassard, Café-Théâtre Côté-Cour).

Jonquière de sons et de lumières est un concept développé en concertation avec le milieu jonquiérois réunissant : la conseillère municipale du district, Promotion Saguenay, la Corporation Centre-ville Jonquière, le Cégep de Jonquière, le Centre National d’Exposition, l’Espace Côté-Cour et le Centre d’histoire Sir-William-Price.

Jusqu’à maintenant on compte, quelques interventions dans plusieurs zones du centre-ville. Ouvrez l’œil pour être à l’affut des prochaines nouveautés. N’hésitez pas à partager vos idées et suggestions.

Coordonnées

Jessy Bilodeau 418 698-3200 #4095 jessy.bilodeau@ville.saguenay.qc.ca

 

Projets réalisés

2015

Voivod, place Nikitoutagan

o    Un panneau autographié a été conçu lors du passage du groupe mythique originaire de Jonquière dans le cadre de Jonquière en Musique. Le panneau, installé à la place Nikitoutagan, nous rappelle que c’est à cet endroit qu’a eu lieu leur premier concert.

2016

Interprétation du paysage, bibliothèque de Jonquière

o    Trois interventions dans les fenêtres de la bibliothèque de Jonquière soulèvent des éléments phares du paysage. Ces installations mettent en relief le Centre culturel du Mont-Jacob, le clocher de l’église Saint-Dominique et l’ancien Canton de Jonquière.

Interprétation du paysage du mont Jacob, Centre culturel du Mont-Jacob

o    Intervention graphique dans les fenêtres du Centre culturel du Mont-Jacob dont l’objectif est d’attirer le regard vers des éléments spécifiques du paysage qui témoignent de la vitalité du secteur. Parsemée de faits et d’anecdotes on y souligne le parc Jean-Allard, l’église Saint-Raphaël, la croix lumineuse, le Cégep de Jonquière, la bibliothèque de Jonquière et le Café-Théâtre Côté-Cour. 

Le quartier des Notables, Auberge des Deux Tours

o    Devant l’église Saint-Dominique, se trouve une concentration intéressante de résidences bourgeoises. Un panneau d’interprétation installé devant l’Auberge des Deux Tours raconte les origines de certaines habitations.

Citations inspirantes d’auteurs régionaux, bibliothèque de Jonquière

o    En partenariat avec l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie, des extraits de textes issus d’auteurs régionaux sont projetés sur le mur extérieur de la bibliothèque de Jonquière. Ces extraits, puisés dans leurs ouvrages, témoignent de leur attachement et de leur fierté vis-à-vis notre coin de pays.

Murale citant une chanson de Plume Latraverse, Cinéma Apéro

o    Murale mettant en valeur une citation de la chanson Jonquière extrait de l’album Pommes de route de Plume Latraverse. L’emplacement actuel de la murale correspond à l’ancien site où se trouvait l’hôtel Pierre qui hébergeait le bar le Bock, lieu mythique où la chanson mentionnée serait née. Véritable hommage à l’ancienne ville, L’auteur a même contribué à la murale en y griffonnant sa version de l’histoire concernant l’écriture de la chanson.

2017

Photos du centre-ville par Carol Dallaire, bibliothèque de Jonquière

o    Projection numérique sur le mur extérieur de la bibliothèque de Jonquière de photographies de l’artiste Carol Dallaire. Les photographies présentées sont tirées d’un corpus de lieux divers que l’on pouvait retrouver de 1976 à 1989. Intitulées au départ Lassin-Do, ces images en noir et blanc désiraient présenter des vues simples et originales de cette artère importante, un peu comme un cours d’eau que l’on découvre. Ces photographies ont conservé le souvenir, sans doute nostalgique, de lieux aujourd’hui disparus, de vitrines de boutiques et de bijouteries, reflets étranges, arrière-cours, terminus d’autobus, tabagies…

Murale citant une œuvre de Hervé Bouchard, Librairie Marie-Laura

o    Murale mettant en valeur un extrait du roman Mailloux de l’auteur Hervé Bouchard. C’est avec la collaboration de dix organismes et entreprises qu’en 2016, 148 individus de tous horizons ont été introduits à l’œuvre Mailloux, un roman où le décor s’inspire de Jonquière, de ses lieux et de son ambiance. L’individualité transparait de l’anonymat par la calligraphie des participants qui ont improvisés l’espace d’un instant, sous le couvert du prête-nom Jacques. Ces éléments calligraphiques ont été numérisés et intégrés dans le visuel de la murale.

 

Filtrer par

Aucune catégorie trouvée